Escale du livre

La Librairie olympique sera à l’Escale du Livre du 6 au 8 avril.

Elle y recevra :
Patrick Chamoiseau pour Frères migrants
(Seuil).

Patrick Chamoiseau, né le à Fort-de-France, est un écrivain français originaire de la Martinique. Auteur de romans, de contes, d’essais, théoricien de la créolité, il a également écrit pour le théâtre et le cinéma. Le prix Goncourt lui a été décerné en 1992 pour son roman Texaco.

Patrick Chamoiseau sera présent sur le stand de la Librairie olympique le dimanche 8 avril après-midi.

Éric Holder pour La belle n’a pas sommeil (Seuil).

Éric Holder est un romancier français né à Lille en 1960. Il a passé son enfance en Provence et exercé divers petits métiers. D’abord installé à Paris, puis dans un hameau de la Brie à Thiercelieux, il vit depuis 2005 dans le Médoc. Écrivain sensible et délicat, il raconte avec légèreté et grâce la vie quotidienne des sentiments.

Ses romans, Mademoiselle Chambon, L’Homme de chevet et Bienvenue parmi nous1 ont été adaptés au cinéma en 2009 et 2012.

Il a présidé en 2010 le jury du concours de nouvelles d’Ozoir-la-Ferrière.

Éric Holder sera présent sur le stand de la Librairie olympique le samedi 7 et le dimanche 8 avril après-midi.

Dove Lynch pour Hauts fonds (Seuil).

Dov Lynch est un diplomate et essayiste irlandais. Hauts-Fonds est son deuxième roman, d’abord écrit en anglais puis réécrit en français. Son premier roman, Mer noire, a été publié en 2015 aux Éditions Anacharsis.

Dove Lynch sera présent sur le stand de la Librairie olympique le samedi 7 et le dimanche 8 avril après-midi.

Corine Pelluchon pour Éthique de la considération (Seuil).

Corine Pelluchon, née le à Barbezieux-Saint-Hilaire, est une philosophe française, professeure de philosophie à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée.

Agrégée de philosophie, titulaire d’une thèse intitulée « La critique des Lumières modernes chez Leo Strauss » soutenue à l’université Panthéon-Sorbonne en 2003 et d’une habilitation universitaire en philosophie intitulée « Bioéthique, écologie et philosophie politique : propositions pour un enrichissement de la philosophie du sujet », soutenue en 2010, Corine Pelluchon est professeure de philosophie à l’université de Franche-Comté, puis elle est nommée en 2016 à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée.

Elle est conseillère littéraire pour Alma éditeur3 et membre du conseil scientifique de la fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme.

Corine Pelluchon sera présente sur le stand de la Librairie olympique le samedi 7 avril.

Joachim Schnerf pour Cette nuit (Ed. Zulma)

Joachim Schnerf ©Patrick Normand/Leemage/Ed. Zulma

Joachim Schnerf est né en 1987 à Strasbourg. Il vit actuellement à Paris où il est éditeur de littérature étrangère. Après Mon sang à l’étude, son premier roman paru aux Éditions de l’Olivier, il nous plonge avec Cette nuit dans l’intimité d’une famille, tendue sur le fil de la mémoire d’un homme au soir de sa vie. Un roman d’une grande sensibilité.

Joachim Schnerf sera présent sur le stand de la Librairie olympique le samedi 7 avril après-midi.

Jean-Luc Coudray pour Océan cherche avenir (Ed. Zeraq).

Jean-Luc Coudray, né à Talence en 1960, est un auteur polymorphe. Il publie des nouvelles, des textes courts, des récits et des aphorismes, des BD, des strips. Il est également scénariste de bandes dessinées humoristiques – notamment pour son frère jumeau, Philippe.

Jean-Luc Coudray sera présent sur le stand de la Librairie olympique le samedi 7 et le dimanche 8 avril.

Jean-François Delvaux pour Alkinoos au temps du sextant (Ed. Zeraq)

Diplômé de la faculté de médecine de Paris, Jean-François Delvaux effectue son service militaire sur la frégate météo France II en tant que médecin. De retour à la capitale, il ouvre son premier cabinet avant de fonder un service de radiologie au Centre Cardiologique du Nord à Saint-Denis, service qu’il quitte quelques années plus tard après avoir décidé, marin dans l’âme, de faire un tour du monde à la voile. Ayant parcouru pendant quatre ans les mers du monde entier, son voyage s’achève à l’Ile de Ré où il recrée un service de radiologie, lequel fondé en 1980, existe toujours aujourd’hui.

Jean-François Delvaux sera présent sur le stand de la Librairie olympique le samedi 7 et le dimanche 8 avril.

Abdulrahman Khallouf pour Sous le pont (Ed. Moires)

Né en 1977 à Damas, en Syrie, Abdulrahman Khallouf vit en France depuis 2002. Diplômé de l’Institut supérieur des arts dramatiques de Damas, il met en scène, en 2015, Secret de famille, un texte d’Amre Sawah. En 2017, il publie en français, aux éditions Ici&là Reportages Poétiques, un livre de chroniques, Ne parle pas sur nous, et travaille à la mise en scène de son texte, Le gant, pour une sortie publique programmée en 2018.

 Abdulrahman Khallouf sera présent sur le stand de la Librairie olympique le samedi 7 et le dimanche 8 avril.

Timothée de Fombelle pour Neverland (Ed. L’Iconoclaste)

Timothée de Fombelle a 44 ans. Il est dramaturge et l’un des plus importants romanciers contemporains pour la jeunesse. Ses romans Tobie Lolness, Vango et Le Livre de Perle sont tous des best-sellers vendus dans le monde entier. Avec Neverland, il réalise son premier pas en littérature adulte.

Timothée de Fombelle sera présent sur le stand de la Librairie olympique le samedi 7 avril après-midi.

 

Marcus Malte pour Le Garçon (Ed. Zulma)

Marcus Malte, pseudonyme de Marc Martiniani, né le 30 décembre 1967 à La Seyne-sur-Mer, est un écrivain français de plusieurs romans policiers et ouvrages de littérature d’enfance et de jeunesse.  Le premier roman de Marcus Malte, « Le Doigt d’Horace« , est publié en 1996 au Fleuve Noir. Il est suivi chez le même éditeur du « Lac des singes » (1997) et de « Carnage, constellation » (1998). « Le Vrai con maltais » sort en 1999 aux éditions Baleine dans la collection « Le Poulpe » créée par Jean Bernard Pouy.

En 2001, il rejoint les éditions Zulma où il publie notamment « Et tous les autres crèveront » (2001), « Mon frère est parti ce matin » (2003) et « La Part des chiens » (2003, Prix Polar dans la ville 2004). En 2016, « Le garçon » obtient le prix Fémina.

Marcus Malte sera présent sur le stand de la Librairie olympique le dimanche 8 avril après-midi.

Une réflexion sur « Escale du livre »

  1. Joie d’accueillir

    Accueillir d’abord
    Recevoir ensuite,
    À l’Olympique ,
    Entre les murs
    Hors des murs
    Pré carré aux fenêtres ouvertes sur l’à venir
    Et le passé – présent
    Ce Poème en perpétuel mouvement .

    Joie des temps suspendus
    Le temps d’une Escale 2018
    Au milieu des séismes & tragédies incessantes d’un monde sens dessus dessous
    ( cf l’article d’Eduardo Galeano l’écrivain Uruguayen Le monde diplomatique).

    Joie d’échanger :
    Ainsi va le Monde
    Joie de lire & relire
    leurs textes-phares
    Les relier
    Ce que lire veut dire
    Comme
    Ce que parler veut dire
    Écouter & Entendre
    Dire & comprendre
    Façons de dire
    Façons de faire
    Us & Coutumes

    Ici&Là
    À Zeraq
    Ou
    Au Seuil
    Avec Zulma
    Ah ! Quel prénom
    Quelle héroïne des collines provençales
    Alors, se souvenir avec émotion
    Giono
    Que ma joie demeure .

    Pour que l’exil
    Ne sois plus naufrage .

    C’est tout cela
    En Escale

    Joie
    d’échanger
    pour
    la poésie
    des vies migrantes

    V

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.